Vous êtes ici : Accueil > Archives du site > Année scolaire 2012-2013 > 3.LES CLASSES EN ACTION > PROJETS > Projet inOUÏE > ECOUTE 8 : Rhapsody in blue
Par : cblumberg
Publié : 18 mai 2012
Format PDF Enregistrer au format PDF

ECOUTE 8 : Rhapsody in blue

Rhapsody in Blue (1924) -
George Gershwin

George Gershwin est un compositeur américain, né le 26 septembre 1898.

Il composa la plupart de ses œuvres avec son frère, le lyriciste Ira Gershwin, à la fois pour Broadway et pour le concert classique, sa musique contenant des éléments provenant des deux univers.

Il connut également beaucoup de succès dans l’écriture de chansons populaires. Parmi ses compositions, beaucoup ont été employées au cinéma, et bien d’autres sont devenues de grands standards de jazz grâce entre autres à Ella Fitzgerald, Louis Armstrong, Herbie Hancock et de nombreux autres chanteurs ou acteurs.

Rhapsody in Blue est une œuvre pour piano et orchestre ou harmonie composée par en 1924, qui combine des éléments de musique classique et de jazz.

Le Cambridge Music Handbook estime que « Rhapsody in Blue a établi la réputation de Gershwin comme compositeur de renom et est depuis devenue une des plus populaires oeuvres orchestrales américaines ». Elle a également donné son nom à une rose.

Commande / Une composition dans l’urgence :
Après le succès du concert expérimental jazz-classique d’une chanteuse canadienne, le chef d’orchestre Paul Whiteman décida de se risquer dans un projet plus ambitieux. Il commanda alors à Gershwin un concerto pour un concert jazz en février 1924. Gershwin n’était pas trop enthousiaste à l’idée de cette nouvelle pièce car sa nouvelle comédie, Sweet Little Devil, devait faire ses débuts prochainement.

Le 4 janvier, le frère de George Gershwin, Ira Gershwin lut dans le New York Tribune un article intitulé « Qu’est-ce que la musique américaine ? » à propos du concert de Whiteman. Le dernier paragraphe annonçait que « George Gershwin travaillait à un concerto jazz ». Mis au courant, Gershwin décida finalement de composer la pièce.

Comme il ne restait plus que cinq semaines avant le concert, Gershwin se mit rapidement au travail. C’est dans un train de Boston que les idées pour la Rhapsody in Blue lui sont venues.

Première :
Rhapsody in Blue fut créé durant l’après-midi du 12 février 1924 sous le titre "An Experiment in Modern Music". Le concert eut lieu au Aeolian Hall à New York.

L’orchestre de Whiteman était augmenté d’une section de cordes, avec George Gershwin au piano.
Gershwin improvisa les solos de piano. Comme il n’écrivit la partition de piano qu’après le concert, nous ne savons pas à quoi ressemblait la Rhapsody originale.

Le concerto suscita des critiques variées. Quelques uns le qualifièrent de « musique de nègre », d’autres de musique sans forme. D’autres encore clamèrent le génie du compositeur.

Les instruments :
 L’orchestration de 1924 pour l’orchestre de 23 musiciens de Whiteman est pour une flûte, un hautbois, des clarinettes, un basson, des saxophones, 2 cors, 2 trompettes, 2 bugles, un euphonium, 2 trombones, un trombone basse, un tuba, 2 pianos, un banjo, des tambours, des timbales, une batterie, des violons, des contrebasses et un accordéon.

 L’orchestration de 1942 est pour piano solo, 2 flûtes, 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 bassons, 3 cors, 3 trompettes, 3 trombones, un tuba, des timbales, des percussions (crash, caisse claire, grosse caisse, gong, triangle, cloches et cymbales), piano, 2 saxophones alto , un saxophone ténor, un banjo, et des instruments à cordes (violons, altos, violoncelles et contrebasses).

Les studios Disney ont mis en image "Rhapsody in Blue" dans Fantasia 2000,
la musique illustre les destins croisés de quatre personnages qui cherchent leur bonheur.

Documents joints