Publié : 15 mars 2004
Format PDF Enregistrer au format PDF

Croisière sur la Seine

Quelques photos, et le compte-rendu rédigé par les élèves de CE2 après leur sortie aux bateaux-mouches.

Nous avons embarqué au port de l’Alma, pour un circuit d’une heure, sous le soleil et la fraîcheur.

Que de ponts…

Le pont de l’Alma, pont des Invalides, pont Alexandre III, pont de la Concorde, pont Royal, pont du Carrousel, pont des Arts, pont Neuf, pont St-Michel, pont au Double, pont de l’Archevêché, pont de la Tournelle, pont Sully, pont Marie, pont Louis-Philippe, pont d’Arcole, pont Notre-Dame, pont au Change, pont d’Iena, pont de Bir Hakeim, pont de Grenelle et le pont Mirabeau.

…et de monuments ont défilé sous nos yeux :

Notre-Dame, le musée du Louvre, le jardin des Tuileries, la place de la Concorde, le musée d’Orsay, l’hôtel de ville, le petit et le grand Palais, la tour Eiffel…

Nous avons apprécié la sortie et savons maintenant d’où vient l’expression bateaux-mouches.
Et vous ?

Les bateaux-mouches n’ont rien à voir avec un prétendu Mouche qui serait leur inventeur.
Le terme viendrait soit d’un quartier de Lyon sur le Rhône, la Mouche, dans lequel des embarcations de ce type furent construites. Le chantier de la Félizate était situé quai de la Mouche à Lyon ; soit du nom d’embarcations utilisées pour espionner.
( On appelle mouche, un espion, en argot, selon le dictionnaire Robert )
Les bateaux-mouches étaient exploités, à Paris, un peu avant la guerre de 1870.

Portfolio automatique :