Vous êtes ici : Accueil > Archives du site > Année scolaire 2012-2013 > 3.LES CLASSES EN ACTION > FLASH sorties > SEJOUR " St Sauves d’Auvergne" du 10 au 15 juin
Par : cblumberg
Publié : 12 juin 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

SEJOUR " St Sauves d’Auvergne" du 10 au 15 juin

MERCREDI 12 JUIN
Nous sommes partis pour une randonnée en montagne. Ce n’était pas possible de prendre le téléphérique pour rejoindre le puy de Sancy parce qu’il y avait encore de la neige sur les chemins de crête.
Nous avons donc pris le car vers le funiculaire du Capucin. C’est un très vieux funiculaire (un train avec des wagons ouverts qui monte de 100 m en une minute avec une pente de 30 degrés). C’était vraiment chouette mais certains n’étaient pas trè rassurés parce qu’ils découvraient ce moyen de transport.
Nous nous sommes séparés pour faire notre randonnée car il y avait deux guides de moyenne montagne : Romain (CPA) et Fabienne (CE1A).. Ils viendront aussi avec nous pour notre découverte de la réserve de Chaudefour.
Une randonne pédestre (pour nous ca veut dire avec le sac à dos…). Il parait qu’en hiver, il y a de la neige « jusqu’à Tony », c’est haut !
La journée , les animaux dorment ou se cachent parce qu’ils se reposent ou ont peur des hommes. On doit chercher des « INDICES DE PRESENCE » comme les crottes, des repas d’animaux, des plumes… L’écureuil , par exemple, aime manger des cônes d’épicéa (il grignote les écailles en tournant et suce la petite graine), mais aussi des œufs d’oiseaux et des petits oiseaux.
Il y a trois grandes catégories d’animaux :
-  Les animaux familiers ou domestiques (chien , chat…)
-  Les animaux sauvages (ours, renard, loup, écureuil, chouettes, sangliers, chamois, mouflons, cerf avec ses bois , marmottes)
-  Les animaux d’élevage (vaches, cochons, chevaux)
On enlève les cornes aux vaches dans les fermes pour qu’elles ne se battent pas, surtout l’hiver quand elles sont dans la stabulation..

Pendant la promenade, nous avons vu plein de petits tas de crottes de chevreuils. Pour marquer leur territoire, ils se frottent aussi contre les arbres. Si nous voulons les voir, il faudra faire un affût, c’est-à-dire se cacher sous une couverture, ne pas faire de bruit, ne pas mettre de parfum pour ne pas être senti par l’animal et puis attendre…attendre…
Nous avons aussi observé les petits animaux comme les limaces, les carabes qui ont des elytres qui leur permettent de voler vraiment très haut.
Quand il y des carabes, des hannetons c’est bon signe car cela signifie qu’il n’y a pas de pesticide dans la montagne.

Tout en haut de la montagne, après avoir fait une belle marche, nous avons fait un pique-niqué. Nous avons été gâtés par le temps : juste beau comme il faut.
Les « grands corbeaux » ont attendu notre départ pour manger nos restes de miettes de sandwichs.
Pour redescendre, nous avons emprunté des sentiers très différents pour apprendre à marcher dans la montagne.
L’un d’entre nous a glissé…pof : la main dans la bouse de vache ! On a beau savoir que c’est un bon engrais naturel pour les pâturages…ce n’est pas très agréable d’y y glisser les doigts !!!
La descente en funiculaire a été très appréciée. Nous avons même pu visiter la salle des machines pour observer les engrenages, poulie, câbles… (un super atelier pour notre forum des sciences !)

Notre veillée sera calme ce soir. Bonne fatigue pour nous tous.

Bises aux parents
Les enfants et les maîtresses

Documents joints